Renaître ( deuxième mouvement) (4)


On reprend, toujours, on revient, au début de la phrase, on achoppe, on reprend, tant qu’on reprend, on est en vie, on sait qu’on est en vie, il y a des possibles, des modifications, des reprises, des exactitudes à acérer, on passera, on sait qu’on ne passera pas encore, mais on essaie, on sait que tant qu’on reprend on est en vie, on le sent, tant qu’on n’abandonne pas, qu’on ne se laisse pas glisser dans le silence immobile, tant que quelque chose en soi vibre, on sent qu’on est en vie, on peut se relever, reprendre, on passera, on reprend la phrase, les doigts se crispent, se décrispent, tentent, essaient, cherchent, on respire, le souffle est une certitude invincible, tant qu’on est en mouvement, tant qu’on respire, on est en vie, on reprend la phrase, on sait qu’on va trébucher, on oublie, on oublie qu’on n’est pas passé, on oublie qu’on va trébucher, qu’on va se tromper, on oublie, on efface, il faut tant effacer pour pouvoir vivre, il faut effacer, oublier qu’on efface, effacer, revenir, reprendre, remettre ses pas dans la matière caressante du monde, dans le sable tiède, l’eau glacée, revenir à la source des mots, à la vivacité des pensées, on reprend, on marche, on pense, on reprend, on passera, on ne passe pas mais on passera, le signe pour les autres sera le déroulé de la phrase, sa fluidité, le fil suivi de la phrase contre le silence, on passera, cette fois on passera, et sinon une autre, on n’y pense pas, il faut se relever, reprendre, ré-essayer, respirer, laisser passer son souffle, ne pas se crisper, ne pas crisper la main, la pensée, recommencer, réessayer, revenir au même endroit, douloureux, revenir, là où ça heurte, là où ça blesse, inlassablement, les doigts se crispent, les gestes se crispent, il faut revenir, à cet endroit, là, précisément, revenir, heurter, revenir pour ne plus heurter, pour passer dans la fluidité du geste, dans le déroulé de la phrase, dans le souffle invaincu, il faudra, on sait, on sent, on sent bien, on voudrait ne pas, on ne veut pas, on revient, on heurte, on reprend, on ne passe pas, on revient, encore, sans quoi on n’y arrive pas, il faut passer, tenter de passer, comme si le mouvement était naturel et non contraint, spontané et non acquis, détendu et non éprouvé dans la tension la plus extrême, et puis on ne sait pas pourquoi, on oublie, on efface, on passe.



Isabelle Pariente-Butterlin _ Licence Creative Commons BY-NC-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er avril 2017.



vos commentaires et interventions

|Renaître (mouvement)|
Renaître ( deuxième mouvement) (10)
Renaître ( deuxième mouvement) (9)
Renaître ( deuxième mouvement) (8)
Renaître ( deuxième mouvement) (7)
Renaître ( deuxième mouvement) (6)

mots-clés

Follow IsabelleP_B on Twitter

vos commentaires